Skip to content

Le Temps du Vivant

Le Temps du vivant est un nouveau cycle de conférences ouvert au public.

Face à la croissante nécessité de repenser notre rapport avec la planète Terre et de remettre en question notre primauté d’êtres humains, nous assistons depuis quelques années au renouveau philosophique du problème du non-humain et, au sens plus large, du vivant.

Penser le vivant aujourd’hui signifie surtout reconnaître la subjectivité et l’agentivité des autres animaux, des plantes et des microbes, au même titre que les nôtres. En d’autres termes, il s’agit d’attribuer aux autres êtres vivants ainsi qu’à notre environnement la possibilité de « surgir sur la scène politique, sociale, économique » (Aït-Touati, Coccia, 2021).

Dans cette perspective, et dans le but de porter un débat plus que jamais actuel au centre de notre offre pédagogique et culturelle, la Villa Arson inaugure un cycle de conférences sur le vivant, avec une attention particulière donnée à sa dimension politique et à ses croisements avec le monde de la création artistique contemporaine.

Le programme le temps du vivant accueillera Estelle Zhong-Mengual (le 23 novembre 2021), Laure Prouvost (le 9 décembre 2021), Emanuele Coccia (le 6 janvier 2022) et Frédérique Aït-Touati (le 19 mai 2022).