Skip to content

un établissement d’un nouveau genre

Sous tutelle du ministère de la Culture et devenue composante à personnalité morale de l’Université Côte d’Azur (UCA) en 2020, la Villa Arson est imaginée dans les années 1960 par André Malraux, alors ministre des affaires culturelles, dans le cadre du large programme de décentralisation culturelle.

Inaugurée en 1972, la Villa Arson est dès l’origine conçue comme un établissement très innovant répondant à plusieurs fonctions essentielles et complémentaires en faveur de la création : enseigner, chercher, expérimenter, produire, diffuser, valoriser et accompagner.

La singularité de la Villa Arson passe également par l’association de ses différents registres d’activité (l’école, la bibliothèque, les expositions, la recherche et les résidences), dont les actions s’entre-croisent et enrichissent les expériences.

La Villa Arson accueille environ 230 étudiant·es. L’école propose un unique département en Arts couvrant un large spectre de disciplines et de pratiques.

Un programme d’expositions largement ouvert à l’international et privilégiant la création émergente, vise à mettre en valeur les croisements entre création, recherche, expérimentation et transmission.

Le lieu bénéficie des labels “Qualité tourisme” et “Architecture contemporaine remarquable”.

Découvrez l’architecture

comme un lézard au soleil

Labyrinthe de béton, de pierres et de plantes entremêlées, où s’imbriquent harmonieusement, autour de l’ancienne demeure de la famille Arson, rues intérieures avec patios, amphithéâtres en plein air, terrasses et jardins suspendus.

Découvrez les jardins

dans les jardins suspendus

Dessiné par l’architecte Michel Marot, le jardin moderne de la Villa Arson consiste en une pelouse centrale sur laquelle se répartissent des cercles dallés avec au centre une plante ou, le plus souvent, un arbre.