Skip to content

Narcisse et les miroirs - La Compagnie BAL

Thierry Vincent, après Tombés du ciel, pour sa sixième comédie jardinière, adapte une nouvelle fois au théâtre les Métamorphoses du poète latin Ovide et reprend la légende de Narcisse et d’Écho.

Quand le théâtre se penche sur Narcisse que voit-il ? Lui-même ? Souhaitons que non,
espérons qu’il arrive à voir l’autre,
celui qui est à portée de voix.
Ce sera une vieille histoire remise au goût du jour,
où Echo et Narcisse se réconcilieront en public.
Et sans crainte des malédictions,
genre sept ans de malheur,
nous jouerons à briser, froisser les miroirs,
l’enchainement aux apparences, à rire de nos susceptibilités, et de
notre dépendance à l’image animée mais sans âme, aux like, aux ★ pour conjuguer le verbe aimer de la plus simple des façons mais qui brûle les doigts.

Texte et mise en scène : Thierry Vincent
Jeu : Elodie Tampon-Lajarriette, Stéphane Comby Danse : Morena di Vico
Musique : Pascal Albin Giordano et Issam Garfi Costumes : Gigi Cazes
Scénographie : Phillipe Maurin
Lumières : Alexandre Toscani
Pédagogie et diffusion : Isabelle Klaric
Vidéo : Guillaume Zanier

Une coproduction : Théâtre National de Nice/ Cie BAL

La pièce a bénéficié du soutien de la Villa Arson, et d’une résidence d’écriture du Centre des Monuments Nationaux au Monastère de Saorge et d’une résidence de création à L’Entrepont à Nice.