Skip to content

Portes ouvertes – atelier des résidents – Zahra Khodadadi

Date

Oct 02 2022 - Nov 01 2022

Heure

14:00 - 18:00
Zahra Khodadadi dans son atelier à la Villa Arson
Zahra Khodadadi dans son atelier à la Villa Arson – crédits photo : Mohsin Taasha

Présentation du travail photographique de l’artiste – Galerie provisoire

  • le jeudi 29 septembre de 18h à 21h
  • du vendredi 30 septembre au dimanche 2 octobre de 14h à 18h

Photographe et graphiste afghane, Zahra Khodadadi est en résidence à la Villa Arson depuis janvier 2022.

Entre 2012 et son départ précipité de Kaboul pour la France en août 2021, son travail s’est essentiellement concentré sur des photos de famille qu’elle prenait généralement dans leurs domiciles afin de révéler des moments d’intimité peu visibles du monde extérieur. Depuis quelques mois, son regard est désormais tourné vers des voitures explosées dont elle collecte les images sur le web. « C’est une sorte de critique de l’absence d’un système de sécurité et de contrôle     et, de manière générale, de tout le système du gouvernement afghan. (…) Depuis deux décennies de nombreuses attaques ou explosions ont lieu chaque mois, chaque semaine et même chaque jour. (…) J’ai choisi des voitures endommagées par ce que d’une manière ou d’une autre elles transportaient des matériaux explosifs (bien qu’il n’y ait pas de données précises là-dessus) ou parce que ces voitures ont été prises pour cible (…). J’ai fait une recherche sur chaque voiture pour essayer de savoir quand et où cela s’était produit, quelles personnes ou quels groupes en avaient revendiqué la paternité, etc. »*

*Extrait d’un entretien réalisé avec Éric Mangion en août 2022

En savoir plus sur la résidence de l’artiste

Partenaires

La résidence de Zahra Khodadadi à la Villa Arson bénéficie du soutien du Programme national d’accueil en urgence de scientifiques et d’artistes en exil PAUSE porté par le Collège de France, en partenariat avec l’atelier des artistes en exil.