Skip to content

Pjj et artistes en résidences

Crédit photo : Lou Girerd, étudiante en 3ème année à la Villa Arson

En collaboration avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse, les artistes en résidence à la Villa Arson Zahra Khodadadi et Mohsin Taasha ont imaginé un atelier de pratiques artistiques à destination d’ un groupe de jeunes âgés de 17 ans confrontés dans leur quotidien à des situations de violence.

“Pour cet atelier intitulé Un écho pacifiste à la violence en partageant les expériences que nous avons vécues en Afghanistan dans un pays en guerre, nous avons montré comment utiliser l’art comme une arme civile, comment exprimer nos sentiments et transmettre des messages par l’art. Et nous espérons que les jeunes pourront s’approprier cette expérience pour continuer à porter leurs propres voix à l’avenir.” Zahra Khodadadi et Mohsin Taasha

L’atelier qui s’est déroulé à la Villa Arson du 24 au 28 novembre 2022 a bénéficié du soutien de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (ministère de la Justice).

Les résidences de Zahra Khodadadi et Mohsin Taasha à la Villa Arson bénéficient du soutien du Programme national d’accueil en urgence de scientifiques et d’artistes en exil PAUSE porté par le Collège de France, en partenariat avec l’atelier des artistes en exil.