Skip to content

Laila Hida

Laila Hida

vue de deux personnes assises devant en fond de décor

En résidence à la Villa Arson à partir du 11 octobre 2021. Laila Hida séjournera régulièrement à la Villa Arson jusqu’à avril 2022.

Laila Hida, artiste et commissaire indépendante marocaine, fondatrice de la plateforme indépendante de création, de diffusion et d’échanges culturels et artistiques LE 18 à Marrakech.

Lieu pluridisciplinaire pour les artistes, les curateurs, les chercheurs, les professionnels culturels et les communautés locales, LE 18 est un espace d’apprentissage, d’expérimentation et de partage sur des questions telles que le rôle des arts dans l’évolution des écosystèmes socio-culturels ou les conséquences du tourisme global sur le paysage et les perceptions.

Dans sa démarche conceptuelle, Laila Hida explore les frontières de la pratique photographique, les espaces non négociés des pratiques sociales, ainsi que l’impact des mutations de la ville sur les rapport sociaux et l’émergence de phénomènes de résistance informels. 

Durant sa résidence à la Villa Arson

Laila Hida développera le projet Oasis des savoirs endogène qui interroge les pratiques artistiques, curatoriales et de médiation ayant émergé en réponse à des contextes donnés. Elle travaillera notamment à l’élaboration d’un projet de coopération entre LE 18 et la Villa Arson à travers des échanges créatifs et des résidences croisées d’artistes et de chercheurs dans le domaine des arts visuels. 

Laila Hida est lauréate du programme « Visas pour la création » de l’Institut français, qui vise à accompagner l’émergence artistique en Afrique et dans les Caraïbes à travers des résidences sur le territoire français.