Skip to content

Résonances céramiques

Deux sculptures en céramique dans une salle sombre, éclairée par de larges baies
ECART ; European Ceramic Art & Research Team ; Flux Laboratory ; Parcours Céramique Carougeois ; cercco ; Alexis Robert ; Loic Bastian ; Laura Bel ; Victoria Delgeniesse ; Eva Dmitrenko ; Alban Magd ; Betty Vergnaud

L’objectif général du projet Résonances céramiques est de développer les compétences des étudiant·es participant·es et l’expertise pédagogique des organismes partenaires dans le domaine de la céramique d’art. Le projet est conçu comme un laboratoire pédagogique de recherche-création en quatre étapes cumulatives : documentation, expérimentation formelle, expérimentation réflexive et spéculative, consolidation et analyse du processus.

Lors de ces différentes activités, outre l’intérêt de mettre en place des outils pédagogiques innovants, nous aborderons la contextualisation dans les domaines de l’art, du design, de l’acoustique et du design sonore. L’équipe de projet a choisi d’explorer la relation entre matériau céramique, expérimentation sonore et le rituel (au sens social et anthropologique).

Matières et son donnent en effet à combiner une variété importante de multiples dans le domaine, ce qui accroît le potentiel expérimental du projet. La notion de rituel ancre l’expérimentation formelle dans un contexte concret, à vocation utilitaire,esthétique et symbolique.

Elle convoque par ailleurs des traditions locales et vernaculaires que l’on désire croiser et associer pour faire émerger un projet européen. La mise en commun des compétences présentes chez les différents partenaires, complémentaires est décuplée par la collaboration une fois sorties de leurs spécificités.

L’objectif général de ce projet de recherche et de réalisation est de mettre en place une méthodologie de travail qui favorise l’innovation dans le développement du processus de création et de sa documentation par la confirmation opérationnelle concrète de ce protocole de recherche et de travail pédagogique :  documentation, expérimentation formelle, expérimentation spéculative, consolidation critique par une production innovante sur le plan conceptuel et formel, à l’intérieur de la thématique retenue (céramique contemporaine et expérimentation sonore par le rituel). Ceci dans le but de développer des singularités artistiques et techniques et de viser la professionnalisation de nos étudiant·es à travers des projets innovants et en phase avec les questions contemporaines et sociétales (en lien avec le projet pédagogique de chaque école) par le développement direct des compétences (réflexives, techniques, et artistiques) chez les étudiant·es participant·es, et la consolidation de l’expérience personnelle et professionnelle.

Les expérimentations formelles des participant·es seront réunies pour en analyser les résultats, les connexions entre elles, les résonances (au propre comme au figuré) avec le monde artistique et le contexte social environnant, accompagnés par les professeurs et des intervenants critiques.

Une publication reprendra les protocoles développés dans les expérimentations préalables et en consolidera les résultats, dans une perspective de diffusion et de documentation externalisée.

Les partenaires du programme 2021|23 :

L’école nationale supérieure des arts visuels, La Cambre – Bruxelles ; La Haute école d’art et de design (HEAD) – Genève ; L’école supérieure d’arts plastiques de la Ville de Monaco, Le Pavillon Bosio – Monaco ; European Ceramic Workcenter (EKWC) – Oisterwijk

Publication Incertains genres, 2015

voir la publication en ligne