Skip to content

Résidences et partenariats internationaux

La Villa Arson poursuit depuis sa création une ambition d’ouverture sur le monde et de développement des échanges internationaux et accueille des artistes, enseignant·es, chercheur·euses, commissaires d’exposition, critiques d’art et professionnel·les de l’art contemporain venu·es d’horizons divers pour des résidences de création ou de recherche. 

Résidences 2021|2022

L’accueil en résidence est un élément central de l’offre de formation et de la programmation artistique, favorisant le croisement des expériences et des regards critiques sur l’art contemporain, sa diffusion et sa relation aux publics. 
Les résident·es disposent d’une aide financière pour mener à bien un projet de création, de recherche, d’écriture ou de publication, et d’un accompagnement visant à faciliter leur mise en réseau avec les acteurs locaux et régionaux de l’art contemporain. Ils·elles sont invités à proposer des interactions avec l’offre pédagogique de l’école d’art, sous la forme de conférences, de workshops, séminaires ou rencontres avec les étudiant·e·s et les enseignant·e·s. 

La Villa Arson met en place des partenariats sur mesure visant à tisser des liens privilégiés avec les foyers les plus dynamiques de création et d’expérimentation artistique à travers le monde, avec un double objectif :

  • stimuler la mobilité et les échanges artistiques
  • multiplier les occasions de rencontres et de débats avec les acteurs du monde de l’art contemporain. 

Cette dynamique partenariale se décline également à l’occasion des Saisons culturelles mises en œuvre par l’Institut français. 

Les échanges internationaux se développent actuellement avec

  • l’Italie, à travers une collaboration avec le musée d’art contemporain Castello di Rivoli (exposition et publication de l’artiste Otobong Nkanga) et l’organisation d’une exposition collective sur la création contemporaine italienne depuis les années 1990, confiée au commissaire italien Marco Scotini (printemps 2022) ; 
  • le Portugal, à l’occasion de la Saison France – Portugal 2022 (collaboration avec la fondation Serralves de Porto pour une exposition de l’artiste Carla Filipe suivie d’une publication) ;
  • les scènes artistiques des pays de l’espace méditerranéen – Algérie, Liban, Maroc – à travers un programme d’expositions et de résidences d’artistes et de commissaires d’expositions ;
  • l’Asie du Sud-Est, avec la participation de la Villa Arson au programme SEA AiR – Studio Residency for Southeast Asian Artists in the European Union initié par le Centre d’art contemporain NTU CCA à Singapour avec le soutien de l’Union européenne.